sandre...

Publié le par manu-fishing.over-blog.com

IMG_2081.JPG

On reproche au sandre d’être un piètre adversaire. Il est certain qu’il est difficile de faire l’éloge de sa combativité… surtout si on la compare à celle du bass ou du brochet. Toutefois, ce poisson est assurément une source de plaisir qu’aucune autre espèce est capable d’offrir. En effet, la verticale a révolutionné la pêche aux leurres en nous offrant une pleine activité durant la dure période hivernale. Mais surtout elle nous a permis de comprendre un peu mieux ce poisson aux humeurs tellement versatiles.

IMG_2072.JPG

Le sandre est bien souvent critiqué… Les FD de pêche et ONEMA lui reprochent son caractère non patrimonial. Une espèce pas assez Française !!!! Cela me rappelle les détestables débats sur l’identité nationale. Le sandre s’est fait une place dans nos eaux, il est vrai que les alevinages sont à l’origine de son introduction chez nous. Toutefois je reste persuader qu’ils seraient venus naturellement tôt au tard. Je ne vais pas refaire l’évolution du cheptel piscicole depuis la transgression Holocène… mais toujours est-il que si nous devions nous contenter des espèces patrimoniales dans nos eaux, et vu les égards que  notre société prend pour nos milieux aquatiques… Il est certain qu’il  n’y aurait plus d’activité halieutique… même pour les carpistes !

Enfin les pêcheurs sportifs lui reprochent sa mollesse et sa pêche si statique. Combien remplissent leurs blogs de commentaires visant à dénigrer cette espèce mais s’affichant tout de même avec leurs records, ou des viviers pleins !!

IMG_2079.JPG

Pour ma part j’apprécie particulièrement l’idée d’une pêche ultra précise… une cassure, une épave, un bloc rocheux… cela me rappelle l’approche de la carpe. Les échosondeurs et GPS nous facilitent la tâche, les leurres souples et attractant nous offrent un panel technique tellement aboutit. Pourtant on se casse souvent les dents. Voici un autre parallèle avec la carpe. En effet, le no kill nous offre des milieux plus poissonneux mais également des adversaires de jeu plus aguerris et qui semblent s’adapter.

Il me tarde ma prochaine sortie pour pouvoir sentir cette décharge d’adrénaline provoquée par la touche sèche du sandre à seulement quelques mètres de moi… mais jamais à plus de 10  ! Sinon quel intérêt de promouvoir le no kill…

IMG_2066.JPG

pas chaud... hein Baptiste ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article