La pêche professionnelle, une pratique préhistorique ?

Publié le par manu-fishing.over-blog.com

filets-de-peche-les-sennes-a-thon-213502.jpg 

Si on regarde un peu notre histoire, ou plutôt notre préhistoire, on s’aperçoit que l’homme s’est sédentarisé 7500 avant J.C. avec l’apparition de l'agriculture, de l'élevage, de la poterie, du tissage… Ainsi, l’homme a arrêté de vivre uniquement de la cueillette et de la chasse pour mettre en place une organisation telle que l’essentielle de sa nourriture venait d’une production agraire. Cette évolution fut un gage de sécurité et une possibilité certaine de se développer. Vous me direz, et la pêche dans tout ça ? J’y viens !

 

En 1995, en deuxième année de fac, j’avais un cours sur la pêche en mer. Deux  brillants professeurs nous enseignaient cette matière et parlaient déjà d’over-fishing ! C'est-à-dire qu’il y a plus de 15 ans déjà, on criait haut et fort que les stocks de poissons avaient été tellement surexploités que les effectifs étaient en chute libre… Cette remarque vaut autant pour la mer que pour les cours d’eau.

 

Aujourd’hui la situation n’a absolument pas changé ! Et le résultat est dramatique. Dans la Garonne il n’y a plus l’ombre d’un Esturgeon (Acipenser Sturio), cette année, comme depuis 3 ans, a été pitoyable en ce qui concerne la remonté des Aloses, et l’Anguille sera la prochaine espèce en voie de disparation. Je ne parle même pas du Saumon.

 

La pêche professionnelle n’a pas fait cela toute seule (agriculture, urbanisme, industrie…), mais elle a une responsabilité certaine, plus grave encore, elle continue le massacre.

 

Alors je m’interroge sur une chose : les pêcheurs professionnels ne sont-ils pas finalement des hommes préhistoriques ? Comment peut-on aujourd’hui vivre en pratiquant cette cueillette sans se préoccuper de la diminution des stocks, que dis-je de leur épuisement. De plus nous sommes en crise, on nous le rabâche assez souvent. Comment ainsi peut-on se satisfaire d’un mode de production n’ayant pas permis le développement de l’humanité il y a des milliers d’année ?

 

J’aimerai donc voir disparaitre  la pêche professionnelle. Le bouleversement économique sera certains pour ces hommes, mais si on arrive à préserver les derniers stocks, voir même à imaginer une amélioration, nous aurons de quoi faire émerger un nouveau business. En attendant les pêcheurs pro peuvent toujours travailler sur l’aquaculture, en répondant nécéssairement aux problèmes des farines de poissons issues de la pêche pro. Il existe aussi des sources opulentes… par exemple la manne qu’offrent les écrevisses de Louisiane. Espèce hyper invasive et nocive pour les milieux aquatiques et pourtant nous importons des queues d’écrevisses de Chine pour la consommation humaine !!! ??

 

Faisons de la pêche une véritable activité touristique et économique ! La France a le plus important réseau hydrographique et un des linéaires de côte le plus long d’Europe. Qu’attendons-nous ?? Qu’il y ait du poisson… bien sur. Pour cela la mort de la pêche professionnelle n’est-elle pas une meilleur solution que des quotas sans cesse remis en question et des services de police absents ?

 

Bien d’autre pays, pourtant bien moins développés que nous, on entendu depuis longtemps cet état de fait : la pêche de loisir  peut-être un business si on sait préserver les milieux aquatiques.

 

Je sais depuis longtemps que l’écologie pour elle-même ne fera pas de miracle. La protection de l’environnement c’est comme tout, il faut que cela rapporte ! Freud disait que c’est le sexe fait marcher le monde… j’ai peur que l’argent soit tout de  même très fort !

 

De nombreux passionnés essayent de faire passer le no-kill aux pêcheurs amateurs. Les carpistes l’ont bien assimilé, et les pêcheurs de carnassiers commencent à bien suivre l’exemple. Alors messieurs les pêcheurs professionnels, les chasseurs du Néolithique sont devenus de fiers agriculteurs, devenez des bons pisciculteurs ?

 

(article écrit il y a 5 ans... "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" ... )

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eg 17/06/2012 08:39

Bonjour, (c'est au pêcheur que je m'adresse)
Je viens vers vous pour vous demander si vous pourriez nous aider à communiquer sur notre appel à soutien pour le film "le printemps de Hanamiyama" Je vous laisse lire sur mon blog l'article que je
lui ai dédié, et vous remercie pour l'éventuel intérêt que vous pourriez lui trouver. Très bon week end à vous!!